Sa première bière

Sa première bière
10 Déc 2015 par Maude Goyer
Catégories : Famille
Icon

Junior veut prendre un apéro à Noël. Le hic? Il n’a que 13 ans. Comment réagir? On a demandé conseil à Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool.

Sa première bière1. Retardez le plus possible le début de la consommation chez votre ado, tout en gardant en tête qu’il est «de loin préférable qu’il soit initié à l’alcool en votre présence».

2. Expliquez et parlez… sans sermonner. «Avant l’âge de 13 ans, c’est hors de question. Les conséquences de l’alcool peuvent être graves. Il ne faut pas oublier que le cerveau d’un jeune n’est pas complètement formé avant 22 ans.»

3. Établissez des règles claires: boire seulement avec vous, en votre présence et en petite quantité.

4. Cultivez le goût… et non l’habitude. «L’alcool fait partie de la fête, mais ce n’est pas une condition pour fêter.»

5. Donnez l’exemple. «Les enfants retiennent ce que leurs parents font: s’ils abusent de l’alcool, l’enfant a peu de chance de bien gérer sa consommation.»

Peu de jeunes attendent la majorité pour boire leur premier verre

• Au Québec, près des 2/3 des ados âgés de 14 ans ont déjà consommé de l’alcool.

• À 9 ans, un enfant sur quatre a expérimenté l’alcool.

• 24 % des jeunes de 16 ans prennent un verre presque chaque semaine.

Source: Parler d’alcool avec ses enfants sans être dépassé, Éduc’alcool, 2011
Crédit photo: Stocksy



Catégories : Famille
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Catherine Nadeau dit :

    Je ne suis pas une experte, mais je crois qu’en France on laisse les enfants prendre une coupe de vin, et « ça fesse » pas mal plus qu’une petite bière… Je pense qu’un petit verre peut passer. À 12 ans, j’ai pris ma première « brosse » à la St-Jean Baptiste en cachette de mes parents.

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine