Top V- Les meilleurs endroits à Québec pour la relâche

24 Fév 2019 par Maude Goyer
Catégories : Famille / Véro-Article
Icon

Connue pour son côté romantique, Québec est aussi une ville de choix pour passer du temps en famille… surtout à la relâche scolaire, où il y a mille et une activités à faire. Suivez le guide !

« Tu veux vraiment faire l’Everest ? » Ma fille de 9 ans était catégorique : il était impensable de ne pas dévaler LA pente du Village Vacances Valcartier, celle qui a une inclinaison de 110 degrés, une hauteur de près de 34 mètres et permet d’atteindre une vitesse de 80 km/h. J’ai dit oui – et c’est ainsi que notre visite a débuté, ouvrant toutes les possibilités quant à la suite de notre journée. Après trois heures de glissades sur chambre à air et la visite du féérique Hôtel de Glace (avec une collation à la tire sur neige en passant), la détente au parc Bora Bora était la bienvenue… Détente ? Que dis-je ? Les enfants se sont éclatés dans les quatorze glissades d’eau et le surf intérieur et nous, nous avons relaxé (un peu) dans les piscines, spa et la rivière d’aventure.

Crédit photo : Maude Goyer

 

Avec ou sans bosses, sous-bois ou pentes larges dégagées, neige folle ou pistes damées… Les skieurs et planchistes de tout acabit trouvent chaussures à leurs pieds (ou plutôt skis à leurs bottes) à Stoneham. Avec ses 345 mètres de dénivelé et ses 42 pistes (près de la moitié sont de niveau facile ou intermédiaire) réparties en quatre secteurs, les enfants et les parents y trouvent leur compte. Les petits plus pour la famille ? La pente-école est gratuite et accessible à tous en tout temps; le dimanche, un escompte de 70% est accordé pour les forfaits d’initiation (incluant équipement et leçon privée); une zone de relaxation dans les spas est ouverte pour tous, gratuitement. Et à la relâche scolaire, la construction d’igloos, des feux, des jeux gonflables, de la musique, des bricolages et des séances de maquillages seront déployés à la base de la montagne. La station propose aussi une halte-garderie; bien pratique si les enfants sont tannés, mais que les parents en redemandent…

Crédit photo : Renaud Gagnon

 

Après une journée de plein air, rien de mieux qu’un bain chaud… ou un chocolat chaud ! Ça tombe bien, il y a les deux, au Strom spa nordique. L’établissement a ouvert ses portes à l’automne dernier et elles donnent sur le fleuve, dont l’épaisse couche glacée ressemble à un casse-tête polaire morcelé. Magnifique ! C’est ce que nous nous disons en faisant trempette dans l’un des bains à remous extérieurs. La température est abaissée pour les événements destinés aux familles (enfants de 3 à 15 ans) et donc, pas d’inquiétude pour la mère poule que je suis. Je peux relaxer (pour vrai). On inspire; on expiiiiiiiire. Sur place, on peut aussi planifier des massages, mini soin visage ou mini-manucure ou pédicure. Le brunch (incluant café, jus, viennoiseries, fruits, etc.) est servi dans une pièce voisine, on s’y rend donc en peignoirs et gougounes. Psst… À la relâche, les enfants sont les bienvenus tous les jours entre 8h30 et 11h.

Crédit photo : Maude Goyer

 

Les enfants roulent parfois des yeux lorsque nous voulons leur parler d’histoire, de géographie et de politique… sauf lorsqu’on arrive à attirer leur attention et susciter leur imagination. Et c’est bien ce qui s’est produit lorsque nous les avons emmenés chez Immersion Québec. Ici, on propose trois activités dont la trame de fond est l’histoire de la ville de Québec, de sa fondation à aujourd’hui. On commence par plonger dans les événements marquants de l’histoire en réalité virtuelle. Saisissant ! On se dirige ensuite dans une grande salle où l’on crée notre avatar et passe de station en station pour relever des défis individuels. Puis, avant de quitter, on teste nos connaissances dans un quiz relevé. Près de deux heures plus tard, les enfants ne veulent plus partir… Qui a dit que c’était moche, l’histoire ?

Crédit photo : Maude Goyer

 

Dans un souci de transmettre mon amour des musées aux enfants, j’avais mis à l’horaire un après-midi au Musée national des beaux-arts du Québec, un endroit magnifique, calme, qui appelle à la zénitude… Ça fait du bien, un peu de douceur et de lenteur ! On a choisi de commencer la visite par un atelier de bricolage (où on a tous eu du plaisir – surtout la mère en moi puisque tout était pris en charge, du matériel aux explications !) puis on a chacun choisi une exposition ou activité qu’on voulait absolument faire ou voir. Les enfants étaient très excités de visiter l’ancienne prison de Québec située dans le pavillon Charles-Baillairgé, l’Homme voulait jeter un coup d’œil à l’exposition hivernale Mirage blanc et moi, j’avais un souci de faire un détour à Murmures, la galerie famille. Chouette tournée de trois heures, entrecoupée d’un lunch pris sur place. Des activités spéciales sont organisées au MNBAQ pendant la relâche scolaire.

Où séjourner ? Ouvert en septembre 2017, l’hôtel Entourage-sur-le-lac, à Lac-Beauport, propose une programmation familiale complète, ce qui en fait un véritable « resort ». Ici, les enfants peuvent patiner sur l’immense surface du lac dégagée devant l’hôtel (un anneau de près de 3 km), sauter dans les jeux gonflables, jouer aux arcades, se baigner dans le spa extérieur en plus de participer à l’une ou l’autre des activités au menu ce jour-là. Par exemple, pendant la semaine de la relâche, une programmation spéciale est proposée aux familles. Le restaurant L’îlot Repère gourmand, avec vue imprenable sur le lac, est une belle découverte; la soupe à l’oignon, après le patinage au grand vent, est excellente !

Merci à l’Office du tourisme de Québec et Entourage-sur-le-lac pour leur accueil.

À lire aussi:

10 idées de camps de jour pour la relâche

Initier les enfants aux sports de glisse sans se ruiner

Consultez notre dossier spécial: Semaine de relâche

Photo principale: Getty



Catégories : Famille / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire
vero-18-abonnement

Magazine Véro

S'abonner au magazine