Entrevue avec Karine Vanasse, nouvelle ambassadrice RW&CO.

Karine Vanasse RW&CO.
13 Sep 2019 par Shella-Eve Simard
Catégories : Mode / Véro-Article
Icon

Entretien avec Karine Vanasse, charismatique actrice et nouvelle ambassadrice de la marque canadienne RW&CO., pour qui s’affirmer et s’inspirer entre femmes est une priorité en 2019.

1. Pourquoi as-tu accepté de faire partie de la campagne «Ces femmes qui nous inspirent» de RW&CO. ?

Lorsque RW&CO. m’a approché pour être ambassadrice de leur nouvelle campagne, ils m’ont d’abord expliqué qu’à travers celle-ci, leur but est d’encourager les femmes à célébrer celles qui les inspirent. Il y a actuellement un concours dans leurs boutiques qui les invite à soumettre le nom d’une amie, d’une collègue ou d’une autre femme extraordinaire qui a fait quelque chose de remarquable, que ce soit par un geste ou un projet, mais qui n’a peut-être pas reçu les accolades méritées. En participant, les deux courent la chance de gagner une carte-cadeau, en plus de souligner les efforts et les succès d’une consoeur. C’est génial!

Elle encourage donc les femmes à s’inspirer entre elles et à se donner des ailes. On parlait beaucoup d’empowerment pendant la session photo, et je me questionnais sur la provenance de cette force que l’on puise en soi, celle qui nous donne réellement envie de se surpasser. Je trouve ça tellement beau de se rassembler entre femmes, de se serrer les coudes, de se soutenir de façon sincère et ainsi de se propulser. De reconnaitre chez l’autre les gestes qui nous inspirent à notre tour, et de-là s’en servir pour être la meilleure version de nous-même, et de se lancer sachant que nous avons le soutien de femmes merveilleuses. C’est cet esprit de solidarité qui crée quelque chose d’encore plus fort.

 

2. Chaque ambassadrice de la campagne offre une partie de son cachet à une fondation de son choix et tu offres la tienne au West Island Women’s Shelter. Pourquoi as-tu choisi ce refuge en particulier?

Le West Island Women’s Shelter, qui fêtera d’ailleurs leur 40e anniversaire cette année, est l’endroit où travaille depuis longtemps la mère d’une amie. Ce refuge aide les femmes et les enfants en situation de détresse nouvellement arrivés au Québec qui ont un besoin criant d’aide. Mon amie avait 2 ans quand sa mère a commencé à travailler à cet endroit. Elle y est depuis 21 ans, ce n’est pas une job facile. Ce que je trouve beau, c’est qu’ayant été elle-même immigrante chilienne et mère monoparentale de deux enfants, et qu’elle ai souhaité faire ce métier et aider à son tour les femmes qui se trouvent souvent la même situation qu’elle. C’est plein de bonté et ça m’impressionne beaucoup.

3. Quelle est ta pièce coup de cœur de la collection d’automne 2019 RW&CO.?

J’adore la petite robe qui a l’air d’être un deux-pièces, mais qui en fait n’en est qu’une seule. Elle est super élégante et je trouve qu’elle met bien la silhouette en valeur.

Karine-Vanasse-Robe-RWCO.Robe Fourreau Prince-De-Galle À Haut Écourté, 159,90$

4. Quel modèle féminin t’inspires à t’affirmer?

Un peu plus tôt, puisque la collection de RW&CO. est inspirée des années 70, je pensais à l’actrice Jane Fonda. J’ai vu le documentaire Jane Fonda in Five Acts, qui est sorti sur Netflix l’année dernière, et qui raconte sa vie. Tellement de fois elle est allée dans une direction précise en ayant de fortes convictions pour finalement, après avoir réfléchi longuement, changer totalement de direction, parce que celle-ci faisait plus de sens à ce moment-là. Ce que j’en retiens est que, à chaque décision, chaque moment, chaque étape de notre vie, il doit y avoir une implication complète et totale de soi. Et malgré les détours, on finit par réaliser qu’il fallait passer par là pour au final être rendu où l’on est. Mais, au-delà de ça, il y a aussi de l’audace. Et ça, ça m’inspire! Ce courage-là, d’assumer ce qu’on pense, ce qu’on vit, ce qu’on ressent aussi, et d’accepter que ça, ça peut changer à tout moment, et que ça peut faire en sorte qu’il faudra faire des choix importants qui peuvent grandement impacter les situations dans lesquelles on est déjà impliqué. Des femmes qui osent se donner cette liberté, ça m’impressionne énormément.

5. Quelle est pour toi l’importance de s’affirmer en tant que femme en 2019?

Il faut d’abord s’exprimer entre nous, et ce, en faisant preuve d’une grande ouverture. En n’ayant pas l’impression qu’on se confie pour faire pitié. Je trouve que parfois on se confie sans dire les choses telles quelles sont, par peur de froisser ou de se faire juger. Ça fait en sorte que finalement, on en dit juste assez pour que notre interlocutrice comprenne, sans réellement saisir le fond du message.

J’ai lu récemment un tout petit livret de 90 pages qui s’appelle Les Retranchées, de Fanny Britt. Je lisais ça et j’écrivais à toutes mes amies et je leur disais: « Mais pourquoi on ne parle pas ouvertement de tout ça? Pourquoi est-ce que ça nous prend un livre comme ça pour qu’on en parle finalement?» Je trouve qu’il faut oser partager les vraies choses. Tu sais, celles qui nous pognent aux tripes pour vrai et qui nous rendent insécures parce qu’on a l’impression d’être les seules à vivre ça, mais non. C’est l’expérience humaine qu’on partage. Partageons-la pour vrai!



Catégories : Mode / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine