Style d’enfer, petit budget : Léa Bégin

08 Mar 2021 par Sophie St-Laurent
Catégories : Mode / MSN
Icon

Histoire de prouver que le style n’est pas une question de gros sous, Léa Bégin, maquilleuse et proprio de l’espace Beauties Lab à Montréal, nous refile ses bons tuyaux!

SON ADN MODE

Actuel, avec une touche artsy décalée. Je pense avoir du flair pour l’esthétique du moment. Il suffit ensuite de jazzer des articles simples en prenant de petits risques qui donnent de la personnalité. Ça passe par un béret en léopard comme celui de ma mamie ou un beau pull oversize chipé à mon père… J’ai réalisé que dans ma garde-robe éclectique, je porte ma famille et mes voyages.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Bégin (@lea_begin)

SA PHILOSOPHIE DE SHOPPING

Je dirais que 90 % de ma garde-robe est composée de vêtements d’occasion que j’emprunte, qu’on me donne, que j’achète dans des friperies ou à des individus. J’ai déjà eu un problème de surconsommation: je dépensais tout mon argent dans la guenille. J’ai fini par comprendre que ce désir de nouveauté est insatiable et qu’en plus d’avoir des conséquences tragiques sur mon compte bancaire, ça en avait aussi sur l’environnement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Bégin (@lea_begin)

SA RÈGLE ULTIME DE MAGASINAGE

Comme je veux faire des achats intelligents, je favorise d’abord l’économie circulaire. Par exemple, je ne peux pas concevoir d’acheter une robe de soirée pour une seule occasion. J’opte plutôt pour louer une tenue spéciale à La petite robe noire. Autrement, je fouine dans les friperies et les magasins de consigne, comme Charlotte & Gabrielle, Ruse Boutique et Friperie Morgane, à Montréal. Mais j’avoue que je magasine surtout en voyage… Et si, à l’occasion, j’achète du neuf, c’est obligatoirement d’une entreprise locale.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Bégin (@lea_begin)

SA STRATÉGIE INUSITÉE

Si j’apprécie les vêtements d’une fille qui porte la même taille que moi, je lui passe le mot que je suis acheteuse si jamais elle souhaite s’en départir. Et ça marche! Récemment, j’ai acheté plein de choses à moindre prix à la même personne.

SES BONNES AFFAIRES

J’ai eu la chance qu’on me lègue des belles pièces, comme des pulls en cachemire et un manteau en soie. Sinon, lors d’un voyage en Italie, ma mère et moi avons visité une boutique de seconde main qui me semblait ennuyante. J’y ai finalement déniché un des meilleurs achats de ma vie: un long manteau en laine couleur chamois signé Max Mara, que j’ai payé 60 euros!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Bégin (@lea_begin)

SON TRUC PAS CHER POUR BONIFIER SON LOOK

Je trouve qu’un maquillage lumineux et frais qui met en valeur nos atouts est une façon d’avoir l’air raffinée sans trop d’efforts. C’est un peu ma signature beauté, et j’enseigne d’ailleurs ma technique à mes clientes chez Beauties.

«La touche finale de mon style? quelques pschitt de Pescara, une bruine corporelle que j’ai cocréée avec Dana El Masri et qui sent bon le voyage.»

À lire aussi:

Photos: Instagram @lea_begin

 

 



Catégories : Mode / MSN
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine