Transformer nos vieux bijoux en bague de mariage

11 Mar 2019 par Véronique Harvey
Catégories : Mode
Icon

Vous avez hérité des bijoux de grand-maman et ne savez pas quoi en faire car le style est dépassé? Pourquoi ne pas les convertir en bague de mariage?

La bijouterie québécoise Flamme en rose se spécialise dans la transformation de bijoux et propose de créer une bague à votre image, en récupérant les matériaux d’un bijou qui vous est cher. « On veut respecter la mémoire de vos bijoux de famille et récupérer la matière première pour vous faire une bague personnalisée », explique Audrée Michaud, co-propriétaire de l’entreprise avec Michèle Côté.

Service personnalisé

Les deux joaillières de formation ont lancé leur compagnie en 2009 et, petit à petit, ont réalisé que le créneau de la transformation n’était que trop peu exploité. Elles en ont ainsi fait leur spécialité.

« On n’a pas vraiment de compétition, sauf en Chine. Mais les gens ne veulent pas s’embarquer là-dedans, car c’est beaucoup moins personnalisé et chaleureux comme service. Les bijouteries classiques, elles, veulent vendre ce qu’il y a dans le comptoir, car les employés n’ont pas le temps de jaser une heure avec le client pour connaître l’histoire du bijou, comme nous on le fait. Puis, ça prend une bonne formation et un bon savoir-faire, car il faut estimer, dessiner et fabriquer sur-le-champ », précise Michèle.

En effet, tous les bijoux Flamme en rose sont conçus sur place, dans l’atelier de Montréal. Et ce, sans intermédiaire. Trois options s’offrent à vous, soit de fondre le bijou d’origine et de couler une nouvelle bague avec le même or, de récupérer simplement ses pierres précieuses, ou encore d’effectuer des modifications sur la bague existante. Ainsi, vous adaptez le look, tout en gardant l’âme du bijou. Psssit! Cette pratique s’inscrit parfaitement dans la tendance écoresponsable du recyclage et de la réutilisation de matière qui est très populaire en ce moment!

Audrée croit d’ailleurs que le fait qu’elles soient deux femmes à la tête de l’entreprise fonctionne très bien, car c’est un processus très émotif. Plusieurs clients pleurent à chaudes larmes lorsqu’ils découvrent leur « nouveau » bijou. « Après tout, ce n’est pas juste un objet qu’on transforme, c’est un paquet de souvenirs! », ajoute-t-elle.

Sur mesure

En plus des transformations, Flamme en rose offre le service de sur mesure et possède également sa propre collection de bijoux. « On est les premières femmes en 60 ans à démarrer un atelier dans l’immeuble de la rue Cathcart, le centre névralgique de la joaillerie à Montréal. Au départ, on n’était pas crédibles. Les gens nous disaient de ne pas trop mettre de rose, sinon ça ne fonctionnerait pas. Mais aujourd’hui, plus de 50% de nos clients sont des hommes », affirme Audrée.

En effet, la transformation attire principalement les femmes, car il est plutôt rare que les hommes héritent des bijoux de famille, mais le sur mesure de mariage parle principalement aux hommes. « On fait aussi beaucoup de bagues de divorce, précise Michèle en riant. Après leur séparation, les femmes ne portent plus leur bague, mais réalisent que ça vaut beaucoup de sous et que c’est une vraie perte, alors elles arrivent ici et la font transformer. On les réconforte en leur disant qu’on récite une prière pour enlever toutes les mauvaises énergies. (rire) »

À quel prix?

Mais, la question qui nous brûle tous les lèvres concerne évidemment le prix d’une telle transformation. « Autour de 600$ pour transformer une bague, pour un maximum de 1200$. Il y a des commandes où on est capable de récupérer l’or, qu’on va créditer au client. Donc, c’est avantageux de gratter les fonds de tiroir et de ressortir la boucle d’oreille orpheline ou la chaîne brisée », conclut Michèle.

Alors, plus abordable que vous ne le pensiez, n’est-ce pas?



Catégories : Mode
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire
vero-18-abonnement

Magazine Véro

S'abonner au magazine