Guylaine Guay : L’amour avec horizon

Guylaine-Guay_Credit-photo-Andréanne-Gauthier_1000x500
16 Déc 2021 par Guylaine Guay
Catégories : MSN / Oser être soi / Véro-Article
Icon

Guylaine Guay rend hommage à Steve, l’homme de sa vie et son complice au quotidien.

Il s’appelle Steve. Avec juste un «e», m’avait-il précisé à notre première date. On s’était rencontrés une première fois, sur la rue Sainte- Catherine. Alors que mon amie Cathy Gauthier et moi allions voir un spectacle, elle avait vu passer son ami Paquin, par hasard, et me l’avait présenté.

Plusieurs années plus tard, il me demandait en amitié sur Facebook et, un an après, on se mariait. Cette union a changé ma vie. Notre vie. En me mariant, moi, Steve s’engageait aussi à vivre avec mes fils autistes. Il ne connaissait rien à la famille ni à l’autisme. Une chance pour moi: il aurait pu déguerpir en courant! Un ours tendre. Un grand sensible. Un travaillant. Un loyal. Le mien. Pour maintenant et pour longtemps.

C’est un gars un peu étrange et c’est pour ça que je l’aime. J’ai cette heureuse tendance à faire entrer les originaux dans mon cœur. Autrement c’est plate, non? En disant oui à sa proposition de vie à deux, à quatre, j’ai dit oui à plus de stabilité, plus de bonheurs simples, plus d’organisation et plus de projets. Je suis fofolle. Il fait des budgets. Je suis dure quelquefois. Il est doux souvent. Il rénove notre chalet. Je décore notre chalet. Il est spécialiste de la structure, moi, de la légèreté. Je n’ai jamais été en couple avec quelqu’un aussi longtemps. Je me sauvais avant que je n’aime plus… ou moins.

guylaine-guay-steve

Il m’a appris l’amour avec horizon. Tout en appréciant les nuages, les ciels gris, les pluies. Affronter une tempête au bras d’un gaillard pareil me donne du courage. Mon Steve est beau, barbu et bipolaire. Une condition que je ne connaissais pas du tout avant. J’apprends à lire entre les lignes de sa condition. Autisme, bipolarité, obésité: chez nous, c’est la maison de l’inclusion!

Je lui dis souvent qu’il est merveilleux, mais je trouvais que de l’écrire ici donnerait du poids aux mots.

À vous qui êtes célibataires et qui espérez cette personne qui vous aimera comme vous êtes. Qui sera fort avec vous. Qui aura la bienveillance d’aimer vos enfants. Qui vous fera rire. Qui sera compréhensif quand votre cocktail hormonal fera déborder la coupe. Je vous le souhaite. Le cadeau d’aimer simplement.

Que votre temps des fêtes soit doux. Que la nouvelle année vous soit porteuse de beau.

 

Guylaine Guay est une autrice, comédienne, humoriste et animatrice québécoise. Elle est aussi la marraine de la Fondation Véro & Louis, et mère de deux garçons vivant avec le trouble du spectre de l’autisme.

À lire aussi : 

Photo : Andréanne Gauthier



Catégories : MSN / Oser être soi / Véro-Article
2 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Lise castilloux dit :

    Non mais c’est donc ben beau et touchant ton témoignage,,tu es une très belle artiste dans tes différences je t ‘ envie car il y a toujours du beau et positif..ma philosophie de vie..longue vie à la télévision et tes beaux projets hum..jusqu’à demain 😁😘😘

  2. Céline Létourneau dit :

    Super Beau Témoignage D’Amour

    Que tout cela continue pour toi et les tiens .Bisous a vous tous XXXX

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine