L’édito de Véro: Switch & Bitch, version culturelle

07 Jan 2021 par Véronique Cloutier
Catégories : MSN / Oser être soi / Véro-Article
Icon

On entame la dernière saison de cette année de confinement: un hiver à la maison. Bien sûr, on peut sortir prendre l’air, c’est même important de le faire, physiquement et mentalement. Mais reste qu’on est quand même un brin encabanés.

Comme on passe tellement de temps à la maison, aussi bien en faire quelque chose d’utile et de constructif. On a trié tout ce qu’il y avait à trier, on a fait toutes les recettes de pain et de gâteau. Et si, maintenant, on consacrait notre temps et notre énergie à la culture?

C’est pourquoi notre fabuleuse équipe de rédaction vous a préparé un genre de Guide culturel 2.0, afin de vous faire découvrir la richesse des œuvres québécoises et canadiennes.

Avant d’aller plus loin, une confession s’impose. Ma collègue Laurie, chef de contenu culture au magazine, m’a demandé de participer au Guide culturel. J’y ai réfléchi quelques jours, j’ai même essayé de remplir le questionnaire, cherchant la bonne réponse comme si ma vie en dépendait. J’ai fini par abandonner, faute de temps. L’équipe a finalisé le guide et l’a envoyé à l’impression sans ma contribution.

Hier soir, dans mon lit, je me suis demandé pourquoi je n’avais pas répondu spontanément avec mes coups de cœur du moment plutôt que de chercher LA bonne réponse. Comme s’il y avait une bonne ou une mauvaise réponse en matière de goûts culturels! Voyons donc! Voici le fruit de mon autoanalyse à cinq cennes…

  1. Je suis consciente, en toute modestie, que ma parole et mes recommandations ont un impact certain sur le rayonnement de ces artistes.
  2. Mon stress vient du fait que je veux m’assurer de bien utiliser cette tribune, de n’oublier personne qui le mériterait, mais c’est impossible, en ne nommant qu’une seule œuvre par catégorie… Je dois faire des choix!
  3. J’ai peu de temps pour lire, regarder des films, écouter des balados et aller au musée. Mes connaissances sont donc limitées dans plusieurs secteurs des arts.
  4. J’ai peur d’être jugée sur mon manque de culture. Ben oui! J’adore les artistes, j’aime la musique, l’humour, la télé, le cinéma, mais je ne suis pas une référence en matière d’art émergent. J’ai 46 ans et les nouveautés musicales, ce sont mes enfants qui me les font découvrir maintenant…

C’est charmant pis toute, mais c’est dur à avouer sans se sentir comme une madame dépassée.

J’ai grandi dans la culture pop et j’éprouve une profonde affection pour ses artistes et artisans. Mais je m’intéresse aussi à ce qu’on considère comme moins grand public. Tout réside dans l’équilibre. Je dis souvent que pour un Marc Dupré, il faut une Laurence Lafond-Beaulne. Pour un Occupation Double, il faut un Dans les médias. Pour un Émile Gaudreault, une Anaïs Barbeau-Lavalette. Pour une Marie Laberge, une Natasha Kanapé Fontaine.

Cet hiver, en mou à la maison, je vous propose un genre de Switch & Bitch (vous savez, ces soirées où des filles s’échangent leurs vêtements?), mais culturel. Deux règlements: 1) restez chez vous et 2) choisissez une œuvre opposée à ce que vous consommez normalement. Si vous aimez habituellement les documentaires, regardez une comédie. Si vous raffolez des romans à l’eau de rose, lisez une biographie sur une personnalité marquante de chez nous. Si vous tripez sur la musique classique, écoutez un album de rap.

On gagne toujours à être ouvert d’esprit. Notre culture est très riche et diversifiée, il faut en profiter! Un merci solidaire à tous ces artistes qui embellissent et enrichissent nos vies.

Joyeux hiver tout en douceur!

À lire aussi:

Photo: Andréanne Gauthier

Ce texte provient du numéro HIVER 2021,
présentement en kiosque.
Abonnez-vous dès maintenant et profitez de la promotion spécial confinement!



Catégories : MSN / Oser être soi / Véro-Article
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. helene lambert dit :

    Merci Vero de ta vérité. Moi aussi je porte un peu la honte de ne pas avoir assez de culture. J’essaie de me reprendre et je constate que j’ai beaucoup de difficulté avec ma mémoire, je lis et je ne retient pas grand’chose, my God j’ai du chemin a faire toutefois je chemine et je m’intéresse, c’est ce qui est important non?
    Bonne heureuse Année a toi ainsi qu’à Louis. 🙂

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine