Oser être soi: Ingrid Falaise, briser le silence

Ingrid-Falaise_Oser-être-soi_Magazine-VÉRO
10 Sep 2019 par Véronique Harvey
Catégories : Oser être soi / Véro-Article
Icon

Jamais la comédienne n’aurait pu imaginer que le fait de dénoncer son assaillant publiquement pour guérir ses blessures du passé allait créer une telle onde de choc.

Sa prise de parole a fait souffler un vent de changement, qui profite aujourd’hui à des centaines, voire des milliers de victimes de violence conjugale.

Quelle importance la prise de parole a-t-elle eue dans ta vie?

Ç’a tout changé pour moi. La prise de parole m’a guérie! Ç’a fait sortir toutes les boules d’émotion qui étaient prisonnières en moi. En brisant le silence, c’est comme si je m’étais libérée de mon histoire du passé, racontée dans Le Monstre. Le fait de donner des conférences à travers le Québec et d’aider les gens m’a aussi aidée à m’émanciper, à devenir femme. J’ai laissé la petite fille que j’étais derrière – même si je lui tiens toujours la main – pour devenir une femme assumée, forte et fière.

L’art est-il une bonne façon de prendre la parole, selon toi?

Oui! À la télévision, surtout, parce qu’on arrive à fracasser le silence de l’ultime façon, vu qu’on entre dans le salon des gens. C’est comme ça qu’on peut atteindre plus de personnes, dont celles qui sont en situation d’isolement.

SES ACTUS

Ingrid participe avec sa famille à la série documentaire Notre premier Flip diffusée sur les ondes de Canal Vie. Elle anime la chronique Mieux-être à Salut Bonjour! et présente sa conférence Je me suis choisie partout à travers le Québec. La télésérie Le Monstre sera diffusée dès le 11 septembre à ICI Radio-Canada Télé.

Photo: Pierre Manning (Shoot studio)



Catégories : Oser être soi / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine