Simon Boulerice : La beauté qui retrousse

simon-boulerice-mémoire
29 Juin 2022 par Simon Boulerice
Catégories : MSN / Oser être soi / Véro-Article
Icon

Pour Simon Boulerice, une beauté sans imperfection, c’est louche!

«Pourquoi vous obstinez-vous à ne pas faire blanchir vos dents? Et à les corriger, aussi? Elles sont croches.»

Le message est apparu dans ma boîte de réception Facebook dernièrement. Ce genre de conseil esthétique non sollicité, j’en reçois peu, mais chaque fois, ça me fait un pincement. Un pincement qui tend à annihiler tous les «Votre sourire est ensoleillé!» que je peux recevoir quotidiennement… et je m’en veux de toujours focaliser sur la dépréciation. Mais peut-être que la nature humaine est ainsi faite? Lamartine écrivait: «Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.» Je pourrais remanier ses mots ainsi: «Un seul être vous rabroue et tout s’écroule.»

La pression des détracteurs de mon sourire a été trop forte: j’ai fini par céder. J’ai demandé à mon dentiste un léger traitement de blanchiment pour – en partie – acheter la paix. Ce n’était pas que pour faire taire les conseils dentaires d’inconnus: j’aimais l’idée de trouver mon sourire davantage étincelant, de raviver le blanc que les brossages et les dentifrices ne m’avaient pas totalement offert. Je suis sorti de là satisfait: ma dentition n’avait heureusement pas la blancheur inquiétante de celle de Ross de Friends, dans l’épisode où un blanchiment rend ses dents phosphorescentes. Un sourire glow in the dark? Sans façon!

Si j’ai plié sur la blancheur, je n’ai pas donné suite à la suggestion récurrente de dompter ma canine proéminente. C’est que je l’aime, cette dent exubérante qui sort de ses gonds. En fait, je considère qu’une imperfection met la beauté en exergue. Et une beauté sans imperfection, c’est louche.

Depuis que je suis petit, mon cœur bat pour les accidents de parcours: une cicatrice barrant un sourcil, une fossette spécialement creuse, un œil plus petit que l’autre, un bout de doigt perdu dans un projet à la scie mécanique qui aurait mal tourné. L’asymétrie me charme; la symétrie me semble suspecte.

Je l’aime, cette dent exubérante qui sort de ses gonds. En fait, je considère qu’une imperfection met la beauté en exergue. Et une beauté sans imperfection, c’est louche.

Récemment, une entrevue de Marie Uguay datant de 1981 et diffusée quelques jours après sa mort à l’âge de 26 ans a ressurgi sur YouTube. Dans cet entretien que la poète offre à la journaliste Françoise Faucher, elle affirme: «La beauté, pour beaucoup de personnes, c’est ce qui est facile. C’est le stéréotype. “Ceci est beau, car on a admis que c’était beau.” Moi, j’estime que ce qui est beau, au contraire, c’est très difficile.» Voilà circonscrit en peu de mots mon propre rapport à la beauté.

Marie Uguay raconte que le peintre Renoir nous a fait voir la beauté d’un certain type de femme et que le copier devient du «stéréotype». Par conséquent, il appartiendrait à l’humain de débusquer sa propre beauté. Ce serait à l’artiste de faire voir ce que lui trouve beau.

Cette sagesse me donne envie de rouvrir les recueils de la poète. En feuilletant un de ses livres, un bout de papier tombe au sol. Je le ramasse. C’est une idée de poème. Si j’en juge par ma vieille calligraphie alambiquée et la blancheur douteuse du papier, j’ai dû noter ça il y a une bonne dizaine d’années: «La Fée des dents qui ne lève pas le nez / sur les dents cariées cassées jaunies / est ma préférée. / Sa féerie remporte peut-être moins d’argent / mais elle traîne dans son sillage et dans sa crinoline / une beauté qui retrousse de partout.»

Je viens de me faire un nouveau signet.

À propos

Simon Boulerice est romancier, dramaturge, poète, scénariste, chroniqueur, comédien et metteur en scène. Il est également co-porte-parole d’Interligne (auparavant Gai Écoute) et de la Fondation Maison Théâtre.



Catégories : MSN / Oser être soi / Véro-Article
12 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Carole Tremblay dit :

    C’est fou je n’avais pas remarqué tes dents car tu illumines tellement mon écran par ta personnalité, ta passion, ton énergie et ton intelligence. Je t’aime tout simplement. 😊

  2. Chantal CAMPEAU dit :

    Mon beau Benoit, je t’adore tu es une personne resplendissante avec un sourire tellement attendrissant. Je trouve que malgré toutes les épreuves que tu as dû surmonter, tu as gargé une personnalité incroyable que tu défends sans le défenfre. Tu aimes qui tu es et je t’admire pour cette belle personnalité. Tu sais, je ne veux pas juger perosnne mais parfois les gens s’arrêtent à des banalités et ne voient pas la beauté de chaques personnes. Mais bon, reste qui tu es mois je suis fan grand-maman de 61 ans si mon petit enfant avait hors norme, selon ce que disent certains gens, je voudrais qu’il soit heureux comme toi. Merci Benoit d’être la personne que tu es 💝

  3. Danielle dit :

    Est-ce vraiment Lamartine ? Je croyais que c’était Victor Hugo suite à la disparition de sa fille .

  4. Lucile Dube dit :

    Tu as tellement de talents et ce dans divers domaines , quand je te vois je suis bcp plus à l’écoute qu’a l’examen de ton physique.

  5. Lise dit :

    Moi quand je te vois à la télé ,oui c est vrai je mentirai pas ,je vois tes dents ,mais je t écouté parler et je vois une grande bonté de ta personne je t aime beaucoup!

  6. Annie Casuffit dit :

    « Et toi? Qu’as-tu de merveilleux que les autres n’ont pas? »
    Tiré de Bouche décousue https://www.onf.ca/film/bouche_decousue/
    Plein de ❤️, Simon.

  7. Alda D'Amour dit :

    Avec tous les talents que vous avez, ce serait, en effet, un peu louche si vous étiez parfait! Le public vous aime, c »est ça qui compte! Je vous envoie plein d’amour!

  8. Rita Prud'Homme dit :

    L.’important mon beau Simon c’est: Aimez vous comme vous êtes ! Soyez heureux!
    une p’tite vieille de 85 ans qui vous aime bcp!

  9. Linda Allard dit :

    Très bien dit. Moi aussi j’aime l’asymétrie, quand c’est trop parfait c’est louche…
    On s’interroge toujours du besoin qu’on les gens de critiquer les autres sans qu’on leur demande rien.
    Peut-être.un façon très maladroite et impolie de s’affirmer.
    Bravo monsieur Bouletice 🥰

  10. Millaire dit :

    Bravo Simon tues extraordinaire et attachant.

  11. Francine dit :

    Continue d’être toi-même et authentique c’est ce qui te rend si attachant.!…. Je suis peu retraité du domaine dentaire et je résiste encore à cette mode de blanchiment!! Qui sait ce que la résistance et de la sensibilité de la dent en vieillissant après tout ces traitements??
    J’aime bien ma dent NATURELLE TEL EST MON SOURIRE!

  12. Suzanne dit :

    J’aime profondément Simon Boulerice, non pour sa beauté extérieure, mais pour celle qui habite son cœur et qui transparaît dans tout son être! Il serait mon fils et je ne pourrais pas en être plus fière! Si on était capable de copier-coller des Simon, j’en ferais des milliers pour que le monde soit enfin meilleur!

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine