20 trucs pour gérer son stress en confinement

17 Avr 2020 par Ariane Arpin-Delorme
Catégories : Psycho / Santé / Véro-Article
Icon

Voici 20 trucs pour réduire son stress, protéger son système immunitaire et cultiver la bienveillance.

Confiné entre quatre murs, le stress ressenti peut peser lourd. À cheval entre une projection vers un futur incertain et la contemplation de l’irréalisme de la situation, comment arriver à conserver une santé mentale saine?

  1. Se créer une routine sécurisante, afin de se donner l’impression d’avoir un certain contrôle sur sa vie (parsemé de moments de spontanéité).
  2. Faire de l’exercice régulièrement. L’activité physique libère de la sérotonine et de l’endorphine, ce qui contribue au sentiment de bien-être.
  3. Se donner de petits objectifs au quotidien: par exemple? Faire du ménage ou du rangement – sans en faire une obsession. Ça permet de «placer» les idées dans sa tête.
  4. Se concentrer sur une chose à la fois: afin d’être plus indulgent envers soi-même.
  5. Se coucher plus tôt: la fatigue augmente généralement le taux d’adrénaline, ce qui rend plus vulnérable au stress, tandis que le repos améliore la gestion de celui-ci.
  6.  S’informer, juste assez : il est fortement conseillé de ne pas passer plus de deux heures par jour à regarder ou lire les actualités (et surtout d’aller chercher les faits de sources sûres).
  7. Pratiquer le sexe: Semble-t-il que ça renforce non seulement le système immunitaire, mais que c’est un excellent antistress. L’état de détente que procure l’activité sexuelle abaisse le taux de cortisol (l’hormone du stress) dans le corps.
  8. Prendre l’air: au moins sur le balcon ou dans la cour. On entend particulièrement les oiseaux chanter par les temps qui courent.
  9. Respirer: en ralentissant notre respiration, nous envoyons le signal à notre cerveau que nous sommes en contrôle de la situation. En allongeant nos respirations – 5 secondes d’inspiration et 5 secondes d’expiration – on se concentre sur l’air frais qui entre et sur celui réchauffé qui en ressort. On aime l’application Respi Relax
  10. Mâcher de la gomme: non seulement pour rafraîchir l’haleine – elle peut soulager l’angoisse, améliorer la vigilance et réduire le stress.
  11. Méditer: savoir reconnaître les signes du stress qui monte, afin de prendre que quelques minutes, aussi souvent que possible, pour se recentrer. La méditation a le pouvoir de favoriser la concentration ainsi que de clarifier les pensées pour réduire le stress. On aime l’application de méditation de Rose Bouddha
  12. Se créer un rituel douceur quotidien: se détendre enfin dans un bain chaud, parfumé aux huiles essentielles, ou prendre le temps d’essayer des soins pour le corps et les cheveux.
  13. Boire de l’eau et manger de façon plus équilibrée: sans se priver à l’occasion des aliments que l’on aime, tout en essayant de diminuer le sucre. Le potassium (présent dans les bananes et les pommes de terre) aide à réguler la tension artérielle, qui monte en période de stress.
  14. Faire preuve d’altruisme: aider les autres dans le besoin en déposant au pied de la porte des plats cuisinés ou en faisant leurs courses.
  15. Travailler manuellement pour se vider l’esprit: bricoler ou colorier des mandalas. « Des mouvements répétés – comme l’aptitude gestuelle précise utilisée pour le tricot, pour faire des bijoux – peuvent apaiser l’angoisse, » dit Perri Klass, pédiatre et fervente tricoteuse.
  16. Regarder des comédies ou des spectacles d’humour: il faut essayer de rire davantage en ces temps où rien ne fait du sens afin de réduire l’anxiété. Même le simple fait de sourire est bénéfique.
  17. Écrire un journal: jeter sur le papier tout ce que l’on ressent, sans censure, ou partir un blogue. L’exercice peut même se limiter à dresser une liste de choses qui nous ont fait du bien pendant la journée et pour lesquelles on éprouve de la gratitude.
  18. Visualiser: en visualisant un endroit, réel ou imaginaire, dans lequel on se sent confortable. Pendant 5 minutes, même dans les moments calmes, il faut essayer de s’imprégner des sensations de mieux-être que ce lieu procure.
  19. Choisir un ou deux confidents positifs: peut-être même, prendre le temps de leur envoyer une lettre à la poste.
  20. Pratiquer la pleine conscience: avec un certain bémol en ces temps particuliers, mais le but étant de focaliser sur le moment présent, tout en reconnaissant et en acceptant calmement ses sentiments, ses pensées et ses sensations corporelles, utilisés comme technique thérapeutique.

Merci à Jean-François Allard, formateur et thérapeute en hypnose, pour ses conseils. (jeanfrancoisallard.com/com)

Merci aussi à Dominique Hétu, directrice des communications à l’Ordre des psychologues du Québec, qui nous recommande entre autres de consulter la section du site de l’Ordre qui traite de COVID-19.

 

À lire aussi:

 

 

 



Catégories : Psycho / Santé / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine