Le ménage, c’est du travail

Projet Bonheur: le ménage, c'est du travail
11 Fév 2014 par Chantal Tellier
Catégories : Psycho
Icon

Cette semaine, dans le cadre de Projet Bonheur, je poursuis ma lutte acharnée pour vaincre le désordre et créer de l’espace.

Projet Bonheur: le ménage, c'est du travailSi «l’espace est la richesse des riches», comme le disait Frédéric Dard, eh bien, je suis dans le rouge. Pour le moment. Car je n’ai pas dit mon dernier mot, ni donné mon dernier coup de balai!

Mais commençons par les bonnes nouvelles. Le ménage du garde-manger est ter-mi-né. Tout est rangé dans des contenants hermétiques de différents formats mais de même couleur. C’est apaisant pour l’œil. Et mes épices sont rangées par ordre alphabétique. Bon, il me reste encore le frigo à faire, et je sens qu’il sera plus difficile de classer les fruits et légumes de la même façon… Mais je trouverai bien un système qui va me satisfaire.

Pour le reste, je continue de mettre en application mes objectifs de février:

• Prendre 10 minutes matin et soir pour faire du rangement;

• M’occuper chaque jour d’une corvée que je remets depuis des lustres (appeler les assurances, prendre rendez-vous avec l’allergologue, passer chez la couturière, etc.);

• Brosser mes chats régulièrement;

• Me mettre aux green juices (pour créer de l’espace… dans mon estomac!);

• Faire 10 minutes de cohérence cardiaque par jour (pour créer de l’espace dans mon diaphragme);

• M’étirer 15 minutes chaque jour (pour créer de l’espace dans mon corps).

D’accord, je n’ai pas avancé autant que je l’aurais voulu dans la remise en ordre proprement dite de mon appartement depuis la semaine dernière. À ma décharge, je dois dire que j’étais en train de fourbir mes armes. Je me suis plongée dans la lecture de Vaincre le désordre – dans sa tête et dans sa maison. Un livre qui tombait pile poil.

Sa lecture m’a fait beaucoup de bien. L’auteure, Sophie Legault, en sait un rayon sur le sujet. Cette organisatrice professionnelle devenue coach de vie a déjà été chroniqueuse à l’émission Le grand ménage, à Canal Vie. Dans Vaincre le désordre, elle donne bien sûr des astuces pour désencombrer notre maison du sous-sol au grenier. Je vous en reparlerai la semaine prochaine. Mais son but est aussi de nous faire réfléchir sur nos habitudes de consommation et sur notre rapport aux objets qui nous entourent.

La suite de cet article en page 2.



Catégories : Psycho
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Miss Top Loulou dit :

    Ta quête du ménage extérieur pour accéder à un mieux-être intérieur me rejoint au coton, Chantal! D’ailleurs, j’ai moi aussi conservé mes agendas des 20 dernières années sans avoir encore songé à la possibilité de m’en séparer… Mais le plus dur, je l’avoue, c’est d’accepter que mes deux grands enfants (jeunes adultes) ne partagent pas du tout l’importance que j’accorde au rangement domestique. Pour eux, c’est tellement ringard, ce genre de préoccupations triviales! Comment faire pour réconcilier nos points de vue si divergents à ce propos? Si tu as des idées, ne te gêne pas pour m’en faire part! 😉

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine