Projet Bonheur : Premiers pas

Femme bras ouverts
01 Oct 2013 par Chantal Tellier
Catégories : Psycho
Icon

Mes 10 commandements

Voici la liste des 10 commandements qui me guideront tout au long de mon Projet Bonheur.

Femme bras ouverts

1. Respire

Je sais, ça semble évident, mais j’ai tendance à oublier parfois que respirer est une activité non facultative… Ma respiration a la fâcheuse manie de se faire très superficielle en période de stress, bien sûr, mais aussi quand je fais du yoga, quand je flatte mes chats, quand je lis, bref, peu importe les circonstances. Ça ne me fera pas de tort de voir ce commandement affiché, histoire de me rappeler à l’ordre.

2. Sois toi-même

Je sais, là aussi ça semble évident, mais ce n’est pas toujours le cas. Être soi-même, d’abord, ça suppose qu’on sait qui on est. Ça suppose aussi qu’il faut accepter de ne pas être ce qu’on n’est pas. Perdues? Un exemple: j’aurais aimé être spontanée, le genre de personne à être toujours partante pour tout. Manque de pot, je suis plutôt routinière et casanière. Nettement moins glamour, non? Mais c’est ce que je suis. Bon, pas juste ça, quand même!

3. Exprime clairement tes besoins

Oh là là! Ça ne sera pas simple pour moi. Exprimer clairement mes besoins, ça veut dire risquer de me faire répondre non. Aïe! Alors que si je reste floue dans mes demandes et qu’elles ne sont pas satisfaites, je peux toujours me plaindre que je suis une grande incomprise… Mais si je veux prendre en main mon bonheur, je crois que j’ai intérêt m’affirmer.

4. Concentre-toi sur les solutions, pas sur les problèmes

Tout un changement de paradigme! Je suis plutôt du genre à rabâcher mes problèmes jusqu’à devenir complètement angoissée. Vous savez, quand le petit hamster se met à tourner? Eh bien moi, j’en ai deux: Zadig et Voltaire. Quand l’un est fatigué, l’autre prend la relève. Et je les soupçonne de prendre des stéroïdes… Ce ne sera pas simple de les convaincre de tourner dans l’autre sens. Ou de prendre des vacances.

5. Développe ta patience

Je ne suis pas inquiète, la vie me fournira amplement d’exercices pratiques pour que je cultive cette vertu. Au hasard: l’autobus qui est en retard, la file d’attente qui n’avance pas, le guichet automatique hors d’usage, ma connexion Internet est trop lente, le système téléphonique vétuste du bureau, avec ses numéros de poste à six (!) chiffres, le ménage toujours à recommencer, la fibromyalgie qui me ralentit, etc.

La suite de cet article en page 2.



Catégories : Psycho
6 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Danielle Dubois dit :

    Tout à fait délectable !!! Se parler à soi même, se comprendre, savoir qui nous sommes. C’est le but ultime de toute une vie et la vie nous apporte de multiples possibilités pour y arriver. Il ne reste qu’à les saisir et les assimiler. Ce n’est pas de tout repos, mais comment gratifiant.

    • Chantal Tellier dit :

      Bonjour Danielle. Je suis entièrement d’accord avec vous: ce n’est de tout repos, mais très gratifiant. Réfléchir sur qui on est, ce qu’on aime, sortir de sa zone de confort… Tout ça fait qu’on se sent en vie!

  2. Jacqueline Fecteau dit :

    Ça aide toujours de lire et relire ces lignes, il faut le garder comme aide-mémoire. Car le bonheur vient avec l’estime de soi. Bonne journée.

    • Chantal Tellier dit :

      Bonjour Jacqueline. oui, il faut relire ces lignes car, dans les moments plus difficiles, on a tendance à oublier les choses importantes, ne serait-ce que respirer comme il faut! 🙂

  3. Claire Deraiche dit :

    Très intéressant. C’est vraiment un projet que chacun d’entre nous doit développer afin d’être bien avec soi. C’est bon de réentendre les moyens pour y arriver car certains de ces moyens sont parfois, difficiles pour nous à atteindre . La quête de soi nous approche du Bonheur. Merci de partager cela avec nous.

    • Chantal Tellier dit :

      Bonjour Claire. Merci à vous de me lire et de prendre le temps d’écrire un commentaire. Ça me rend heureuse. C’est signe que mon Projet Bonheur fonctionne pour moi. 🙂 Je tenterai de m’en souvenir quand ce sera plus difficile.

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine