Résolution pour janvier 2014

Projet Bonheur: Résolution pour janvier 2014
14 Jan 2014 par Chantal Tellier
Catégories : Psycho
Icon

Janvier: Hiberner

Projet Bonheur: Résolution pour janvier 2014Prendre ça relaxe

• Écouter des séries télévisées en rafale (encore)
• Dévorer des romans de bit-lit
• Cesser de culpabiliser
• Laisser venir les choses

Ah! Ça semble facile comme résolution, d’hiberner et de prendre ça relaxe. Pas pour moi…

Bon, ce n’est pas ce que j’avais prévu comme résolution pour janvier. En fait, je voulais me lancer dans le ménage avec un grand M. Je suis venue à bout de mon cheptel de moutons, mais j’étais hyper motivée à me livrer, en ce début d’année, à un élagage grandiose de mon appartement. Et comme ça m’arrive à peu près une fois par décennie, c’était le temps d’en profiter.

Mais la grippe m’est tombée dessus, me privant de tout sens de l’initiative. Et le méchant virus semble m’avoir adoptée, car il squatte encore mon corps. (Les virus m’aiment beaucoup, de façon générale. Les moustiques aussi, d’ailleurs. Mais je m’égare.)

Exit donc le grand ménage, qui commencera plutôt en février (il faut savoir s’adapter), et bonjour l’hibernation. Vous ai-je dit que j’aime l’hiver? Non pas parce que je pratique une foule de sports extérieurs, mais parce que je peux me livrer à la joie de m’encabaner chez moi sans trop me sentir coupable. Il n’est jamais trop tard pour rien faire, comme le disait Confucius.

La suite de cet article en page 2.



Catégories : Psycho
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Miss Top Loulou dit :

    Me sentir coupable de relaxer? C’était l’histoire de ma vie… jusqu’à ce qu’un burn-out (+ une thérapie) me fasse réaliser qu’on ne gagne rien à toujours étirer l’élastique au maximum. Et qu’il n’y a rien de honteux à s’accorder le droit de ralentir, au contraire! Maintenant, quand je m’asseois pour regarder la télé ou bouquiner, je ferme d’abord les yeux une petite minute juste pour SA-VOU-RER le plaisir (pas coupable pantoute) que j’éprouve en me récompensant de la sorte. Parce que si on ne prend pas soin de soi-même, qui le fera?

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine