Une leçon du maître Georges St-Pierre

Fille qui fait du kickboxing
17 Déc 2013 par Chantal Tellier
Catégories : Psycho
Icon

Savoir lâcher prise

Georges St-PierreC’est durant ce passage dans un centre commercial de Québec que le combattant-vedette de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), champion du monde des mi-moyens depuis 2008, a annoncé officiellement qu’il prenait une pause d’une durée indéterminée.

Georges St-Pierre a dédié sa vie aux arts martiaux mixtes. Il a fait montre d’une détermination peu commune et d’une discipline incroyable pour réaliser son rêve de devenir champion de l’UFC. Le petit garçon victime d’intimidation a travaillé très dur pour en arriver là. Et il l’a fait avec classe. Malgré l’univers impitoyable dans lequel il évoluait, ce gars-là est resté un véritable gentleman.

Vous l’aurez deviné, j’ai beaucoup d’admiration pour GSP, et cette admiration a encore grandi quand il a renoncé à sa ceinture de champion. Il aurait pu s’accrocher, d’autant plus qu’il n’a pas gagné son dernier combat par décision unanime. Beaucoup de personnes, dont Dana White, le grand manitou de l’UFC, ont même affirmé que GSP ne méritait pas son titre de champion. Honnêtement, à la place de GSP, je n’aurais pas fait preuve d’autant de retenue dans mes propos après ça… Pas lui. Il a été extrêmement classe, comme toujours.

Il a compris que, malgré la controverse entourant la victoire qui l’avait amené à conserver son titre de champion du monde, il n’avait plus rien à prouver à personne. Il aurait pu enchaîner avec un autre combat, vouloir à tout prix conserver sa ceinture. Ça aurait été humain comme réaction. Eh bien, non. Il a renoncé aux honneurs, à l’argent. Il a lâché prise. Il s’est choisi.

Et de le voir en si grande forme lors de cette sortie publique, si relax, si souriant, si en paix avec lui-même, ça m’a donné le courage de prendre enfin la décision que j’avais à prendre. Merci, monsieur St-Pierre.



Catégories : Psycho
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine