Alimentation à tout âge : conseils nutrition à profusion!

02 Avr 2020 par Équipe VÉRO
Catégories : Nutrition / Santé
Icon

Qu’on soit une jeune femme active qui saute souvent des repas ou une maman occupée qui finit les assiettes de ses petits, chaque période de notre vie exige une bonne dose de nutriments... et d’adaptation. Bien s'alimenter, ça commence jeune!

PRÉSENTÉE PAR

Le début de la vie adulte est rempli de défis, tant professionnels que personnels. Pour la diététiste- nutritionniste Vanessa Perrone, il s’agit d’une étape clé pour instaurer de bonnes habitudes alimentaires. «C’est à ce moment-là qu’il faut apprendre à décoder ses signaux de satiété et, surtout, à ne pas les ignorer», dit-elle. Pour y arriver, on mange toutes les trois ou quatre heures et on s’initie à la planification des repas. «En cuisinant en pleine conscience, on s’intéresse aux aliments, puis on se rend compte tout naturellement des bienfaits que ceux-ci peuvent nous apporter.»

Nourrir la vie en soi

Qu’il s’agisse de notre première – ou de notre quatrième! – grossesse, l’alimentation se retrouve souvent au cœur de nos préoccupations. Durant les premiers mois, les haut-le-cœur nous empêchent de manger? «Même si ça peut sembler contradictoire, il faut s’alimenter quand même, car un estomac vide peut exacerber les nausées, souligne Mme Perrone. Afin de faciliter les choses, on mange de fréquents petits repas.»

Pendant le reste de la grossesse, on augmente les quantités modérément, en maintenant le cap sur les fruits et les légumes, mais aussi les bons gras (certains poissons, graines de chia et noix de Grenoble n’en sont que quelques exemples), si essentiels à la croissance du bébé. «Je rappelle aux futures mamans que la période juste après l’accouchement (le 4e trimestre!) est tout aussi importante, surtout si on allaite! On maintient donc les bonnes habitudes acquises durant la grossesse au cours des premiers mois de la vie de bébé», ajoute la diététiste-nutritionniste.

Se retrouver… enfin!

Les enfants ont grandi et on a un peu plus de temps pour soi: c’est le moment de revoir certains aspects de notre alimentation qu’on aurait délaissés au fil des ans. «Je pense d’abord à l’hydratation, une habitude qu’on a souvent tendance à négliger», précise Vanessa Perrone, qui propose de trimballer une gourde partout où l’on va, histoire de ne pas oublier. On en profite aussi pour éliminer de notre assiette les aliments ultratransformés et faire de la place à ceux qui ont des propriétés antioxydantes. «Les antioxydants, c’est un peu comme un antirouille humain», illustre la spécialiste. Pour s’aider, on intègre à chaque repas l’équivalent de notre poing en fruits et légumes colorés: «Un ou deux poings, trois couleurs différentes, voilà la recette gagnante!»

La fameuse ménopause

Quand arrive l’étape de la ménopause, la nutrition joue un rôle essentiel, notamment à cause de la perte de masse musculaire. «Il faut alors augmenter l’apport en protéines de qualité, et ce, à divers moments de la journée», explique la diététiste- nutritionniste. Qu’elles soient d’origine végétale ou animale, Mme Perrone estime qu’une femme a besoin, à chaque repas, d’une portion de protéines équivalant à la grosseur de sa paume. Quant aux bouffées de chaleur, elle affirme que réduire sa consommation de café et d’alcool peut avoir des effets bénéfiques à cet égard. Finalement, elle recommande de privilégier les fibres, qui permettent de réduire les risques de développer des maladies cardiovasculaires.

 

Des fuites? Ça arrive!

Celles-ci peuvent affecter hommes et femmes à différentes périodes de leur vie. Certaines maladies – et même certains médicaments – peuvent causer l’émission d’urine pendant la journée ou même durant le sommeil. L’incontinence urinaire à l’effort peut aussi survenir quand on soulève des objets lourds, qu’on fait de l’exercice ou même quand on rit ou on tousse. Et les futures mamans ne sont pas en reste: comme plusieurs organes internes, la vessie se retrouve alors dans un espace réduit et des fuites peuvent survenir à l’occasion. Or, les serviettes hygiéniques sont peu adaptées à ces situations; mieux vaut préférer l’efficacité d’une serviette d’incontinence. Ces dernières ont un gel super absorbant qui emprisonne le liquide afin d’éviter toute fuite et permettre de se sentir en sécurité

Pour en savoir plus.



Catégories : Nutrition / Santé
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine