Noël: 5 façons santé de fêter avec cœur

17 Déc 2018 par Lynne Faubert
Catégories : Santé

Si décembre nous invite à l’indulgence, janvier pointe à l’horizon avec ses résolutions. Voici cinq conseils afin de prendre soin de soi même au cœur des festivités.

PRÉSENTÉ PAR 

  1. Modérez votre consommation d’alcool

Pendant les fêtes, vaut mieux lever notre verre modérément en nous limitant à une ou deux consommations par jour, l’excès d’alcool étant associé à un risque accru d’arythmie cardiaque, d’hypertension artérielle, d’inflammation, etc. L’alcool atténue aussi les inhibitions, alors on est plus tenté par les aliments très caloriques.

  1. Optez pour des portions réduites

Si on ne veut pas se retrouver en janvier avec des kilos en trop, l’idée est de ne pas faire tourner la fête autour de la nourriture et de miser sur la qualité, non pas la quantité, des aliments. Suivez la règle de trois: ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé. Invitée à un potluck? Apportez un plat maison avec des légumes et des grains entiers, comme ça vous êtes sûre d’avoir au moins un bon choix à vous mettre sous la dent.

  1. Soyez actif au quotidien

Saviez-vous que le risque de maladie coronarienne est deux fois plus élevé chez les gens sédentaires? L’exercice physique réduit le risque d’AVC, lutte contre l’obésité et le diabète, ralentit le vieillissement (on aime!), etc. Puisque de 15 à 30 minutes suffisent, on profite de nos précieux jours de vacances pour aller jouer dehors avec les enfants.

  1. Prenez la résolution d’arrêter de fumer… et tenez-la!

Eh oui! le tabac demeure le facteur de risque le plus important de maladies cardiovasculaires, augmentant jusqu’à 600 % le risque d’infarctus chez les femmes. Vous êtes invitée dans une maison de non-fumeurs? Au lieu d’aller geler dehors, profitez-en pour piquer une jasette à votre tante préférée.

  1. Dormez bien

Dormir entre sept et neuf heures par jour constitue l’un des plus importants facteurs préventifs contre les maladies cardiovasculaires. Le manque de sommeil est aussi associé à d’autres problèmes de santé comme le diabète de type 2, l’hypertension et l’obésité. Si le temps des fêtes nous incite à veiller tard (allô la messe de minuit!), on profite du congé pour faire la grasse matinée. À bon entendeur, bonne nuit!



Catégories : Santé
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine