Le soulagement des jambes lourdes pour un été tout en légèreté!

06 Juin 2019 par Équipe VÉRO
Catégories : Santé
Icon

Avec la chaleur des beaux jours viennent aussi quelques petits désagréments. Si un problème de lourdeur aux jambes vous accable, il est possible que la saison chaude ne soit pas une partie de plaisir... Voici 12 conseils pour alléger votre été!

PRÉSENTÉ PAR 

Pour Martine Larose, membre de l’Escouade VÉRO, la lourdeur qu’elle ressentait dans ses jambes limitait ses activités. «Tous les soirs, j’avais des douleurs dans les jambes, plus particulièrement au niveau des mollets. Et c’était encore pire quand j’étais très fatiguée», raconte-t-elle.

En fait, Martine souffre d’insuffisance veineuse chronique (IVC), un problème qui affecte plusieurs femmes et qui touche principalement les veines du bas des jambes. Quand celles-ci n’arrivent plus à faire remonter le sang vers le cœur, le flux s’accumule dans les jambes et les chevilles, ce qui peut causer de l’enflure et de la lourdeur. Dans le but d’atténuer ces sensations désagréables, vous pouvez néanmoins faire quelque chose. Alors, prête à suivre nos recommandations?

1. BOUGEZ

Les exercices à faible impact, comme la marche, la natation ou le yoga, peuvent tous améliorer la circulation sanguine. Profitez des moments de la journée où il fait moins chaud, tôt le matin ou en fin de soirée, pour bouger en douceur. C’est bon pour les jambes, mais aussi pour le moral!

2. VOUS TRAVAILLEZ ASSIS? PRENEZ DES PAUSES!

Le travail en position assise peut accentuer les symptômes liés à l’IVC. Si vous travaillez de longues heures dans la même position, profitez de vos pauses pour vous délier les jambes ou vous étirer un peu.

3. RESTEZ AU FRAIS

La chaleur accablante peut avoir un impact sur la lourdeur ressentie dans vos jambes. Quand le mercure grimpe, privilégiez les endroits plus frais et 1 sortez quand le soleil n’est pas à son zénith.

4. REPENSEZ LE CONTENU DE VOTRE ASSIETTE

Certains aliments peuvent jouer un rôle d’antiinflammatoire très utile pour améliorer la circulation sanguine. Dans vos salades, n’hésitez pas à ajouter des noix de Grenoble et des graines de lin et de chia moulues, mais aussi du poisson, comme le saumon, la truite ou les sardines.

5. SOULEVEZ VOS JAMBES

Pour un sommeil réparateur, surélevez le pied de votre lit de quelques centimètres de telle sorte que vos jambes soient un peu plus hautes que votre cœur.

6. DÉCROISEZ VOS JAMBES

Si vous avez l’habitude de croiser les jambes pendant de longues périodes, il est possible que cela contribue à aggraver les symptômes d’inconfort liés à l’IVC en comprimant les vaisseaux sanguins des jambes.

7. ÉVITEZ LES TALONS HAUTS

Ils sont si jolis avec une belle robe, n’est-ce pas? Pourtant, les talons hauts compriment le pied et réduisent la circulation sanguine dans le bas des jambes, ce qui peut créer un inconfort, surtout si vous êtes affectée par l’IVC. Si vous raffolez de ce type de chaussures, portez-les moins longtemps ou privilégiez des modèles à talons un peu moins hauts.

8. PRÉFÉREZ LA PISCINE FROIDE AU BAIN CHAUD

Même si vous appréciez les effets relaxants d’un bon bain chaud, vos jambes, elles, préfèrent de loin faire trempette dans l’eau bien fraîche de la piscine ou du lac! Vous pouvez aussi passer un jet de douche froid sur vos jambes pour les soulager.

9. BUVEZ DE L’EAU

Une bonne hydratation s’avère bienfaisante pour la circulation sanguine. Or, durant l’été, on se déshydrate plus facilement à cause de la chaleur. Par conséquent, assurez-vous de disposer d’une gourde d’eau fraîche en tout temps. Et non, la sangria, ça ne compte pas!

10. CONSIDÉREZ LES BAS DE CONTENTION

Ceux-ci peuvent en effet être très appréciés quand on veut se sentir mieux. Comment agissent-ils? Plus serrés que les chaussettes ou les bas standards, les bas de contention exercent une compression depuis la cheville vers le haut de la jambe, ce qui facilite le retour veineux. Discutez-en avec votre médecin, qui saura vous indiquer la meilleure force de contention en fonction de votre degré d’insuffisance veineuse. Le hic? Il n’est pas toujours tentant de les enfiler l’été, avec notre belle petite robe bain-de-soleil.

11. ESSAYEZ LES PRODUITS NATURELS

Afin de continuer à pratiquer les activités que vous aimez, vous pouvez aussi alléger les symptômes de l’IVC en prenant Antistax®, un produit de santé naturel. Fait à base de feuilles de vigne rouge, il est éprouvé cliniquement et reconnu pour aider à atténuer les symptômes des jambes enflées, à apaiser la sensation de lourdeur et de fatigue, à calmer les démangeaisons et à réduire la tension au niveau des jambes. Offert en vente libre en pharmacie, dans la section des produits naturels.

12. ANTISTAX AU QUOTIDIEN

Antistax

Un essai d’au moins six semaines consécutives est requis pour apprécier l’efficacité du produit. Les doses (un ou deux comprimés) doivent être prises chaque jour pour avoir un effet sur l’enflure et la sensation de fatigue ou de douleur dans les jambes. Pour une utilisation au-delà de 12 semaines, consultez votre professionnel de la santé. Toujours lire et suivre les indications sur la boîte. En cas d’aggravation, cesser l’utilisation et consulter votre médecin.

Pour plus d’informations: antistax.ca

Pour vous assurer que ce produit vous convient, toujours lire et suivre les directives sur l’étiquette. Pour une utilisation au-delà de 12 semaines, consultez un professionnel de la santé. Utilisé en phytothérapie pour soulager les symptômes de l’IVC.



Catégories : Santé
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’étais suposer d’avoir une boîte gratuite j’ai jamais reçu fause publicité désolé Merci

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine