Boire le Québec: une sélection de 5 boissons à découvrir

11 Déc 2020 par Michelle Bouffard
Catégories : MSN / vins
Icon

Nous sommes plus que jamais solidaires et conscients qu’il est important de soutenir les produits d’ici. Voici quelques coups de cœur qui illustrent bien à quel point on a raison de chanter les louanges de nos artisans!

  • L’heure du brunch | Bien que ce cidre aux irrésistibles accents de poire d’Anjou puisse se boire en toutes occasions, le brunch lui convient particulièrement bien. Son taux d’alcool de 6 % est un bonus, surtout lorsqu’il s’agit d’amorcer la journée en douceur... La légère pointe de sucrosité fait du poiré mousseux un candidat idéal pour les crêpes au sirop d’érable servies avec des fruits. Un délice! Entre Pierre & Terre, Poiré mousseux, Franklin (Prix: 19,90 $).
  • Avec du poisson | Une seule gorgée de ces bulles délicates mais pleines de caractère suffit à mettre un sourire sur nos lèvres... bien que quelques verres, c’est encore mieux! Elle est magnifique, cette cuvée 2017. Les notes très expressives de rhubarbe, de canneberges et de griottes s’entremêlent et font place à un goût de brioche. Son acidité marquée témoigne de notre climat nordique et nous met l’eau à la bouche. Un bijou pour accompagner le thon grillé, la salade niçoise ou un saumon fumé de l’Atlantique. Domaine Bergeville, Le Rosé brut 2017, méthode traditionnelle, Canton de Hatley (Prix: 27,85 $).
  • Splendeur de cassis | La Covid-19 m’a fait revenir à mes anciens amours, dont le kir (vin blanc acidulé servi avec une touche de crème de cassis) et le kir royal (bulles avec crème de cassis) pour l’apéro des jours festifs. Merci aux sœurs Catherine et Anne Monna pour leur crème de cassis si pure avec ses accents de poivre et de feuilles de cassis. Aussi délicieuse seule que servie sur glaçon, avec ou sans dessert. Une fois ouverte, la bouteille se conserve au frigo jusqu’à un an. Monna & Filles, Crème de cassis, Île d’Orléans (Prix: 25,20 $).
  • Tout miel | J’éprouve une réelle admiration pour la ferme Desrochers qui, année après année, continue de m’épater avec la qualité de ses produits. Voici une autre de leurs petites merveilles. Au nez, des arômes de miel qui, en bouche, valsent entre des notes de bière IPA, de zeste d’orange, de citron et de fleurs de tilleul. Ne vous laissez pas intimider par l’appellation «demi-sec»; son acidité vive met l’eau à la bouche et sa pointe d’amertume donne soif. Parfait à l’apéro... et ô combien délicieux avec un morceau de fromage Alfred le fermier! Ferme Apicole Desrochers, Blizz vin de miel demi-sec 2019, Hautes-Laurentides (Prix: 17,50 $).
  • Balade en forêt | Avec ce spiritueux, la Distillerie du Fjord évoque le terroir québécois dès qu’on ouvre la bouteille. La première image qui me vient en tête lorsque je hume ce gin, c’est celle d’une marche en forêt durant une douce journée hivernale, alors que la neige tombe. Avec de délicats arômes de genièvre et de conifères, le cristallin Km12 brille en versions gin martini, gin tonic ou tout simplement seul, servi sur glace avec une tranche de concombre. Distillerie du Fjord, Gin km12, Monts-Valin (Prix: 46,50 $).


Catégories : MSN / vins
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine