Des viandes locales plein notre assiette!

17 Août 2021 par Équipe VÉRO
Icon

Partons à la découverte de cinq éleveurs d’ici, qui préparent toutes sortes de bonnes choses. Quand l’exotisme local nous prend par le ventre…

PRÉSENTÉ PAR

La Terre des Bisons, dans Lanaudière

Cette ferme familiale d’élevage de grands gibiers nous fait une proposition agrotouristique irrésistible: un arrêt au centre d’interprétation, une promenade dans un sentier forestier pour voir de près des bisons et des wapitis évoluer dans un milieu de vie naturel, et une halte à la boutique où s’approvisionner en pâtés, en «tartins» et autres délices. Tout bon, le parcours.

Le Rieur Sanglier, en Mauricie

D’un projet étudiant à l’une des plus grandes fermes d’élevage de sangliers au Québec, il n’y a eu qu’un – grand – pas, franchi avec succès! Agriculture raisonnée, élevage de qualité, transformation sur place dans une boucherie accréditée et table champêtre privée: on retient le nom, car une envie de cretons ou de méchoui est si vite arrivée…

La ferme Au Pied levé, dans les Cantons-de-l’Est

Ici, le bonheur est dans le pré, dans les bâtiments de ferme et dans une jolie maison d’hôtes de style rustique ayant vue sur la vie rurale. Il est aussi à table, où on nous sert de la pintade, du porcelet ou du chevreau élevé sur place, dans des conditions qui respectent le bien-être de l’animal. Il ne nous manque alors qu’une chose: une bonne bouteille de vin de la région, à apporter comme nous y invite Marie-Thérèse, la propriétaire!

La ferme Kobec, en Montérégie

Wagyu, ou «bœuf du Japon» en japonais, c’est pour ainsi dire… le «champagne» du bœuf. Dans l’empire du Soleil-Levant, il est transformé en fameux bœuf de Kobé. Ici, la ferme Kobec – apprécions le jeu de mots – produit la même viande tendre et persillée à point, soit marbrée de gras, qui lui donne son goût si riche. En saucisses sur le feu de camp, en tartare, en bavette, on s’en régale.

Au Gîte des Oies, en Montérégie

Certains oiseaux ont l’air de porter un tutu, d’autres un diadème de plumes, et tous sont bien élevés (lire: non agressifs)! Pour vivre une expérience de séjour champêtre authentique, vive Au Gîte des oies et ses chambres au cachet campagnard. Et si on est friands de foie, de rillettes, de cœurs confits ou de chair d’oie, juteuse et délicate, on est à la bonne enseigne.

Localement nôtres

Pour se familiariser avec quantité de producteurs de chez nous, planifier une virée dans leur région et découvrir leurs régals, on télécharge sans frais l’application Mangeons local plus que jamais. On s’y procure un coffret de produits gourmands, conçu par la Tablée des chefs, pour contribuer à combattre l’insécurité alimentaire. On suit également la tournée que font des personnalités qu’on aime chez des producteurs qu’on aimera sur le site tastet.ca! Enfin, on participe au programme de fidélité Locaux dollars Desjardins, échangeables à la boutique en ligne de l’Union des producteurs agricoles. Psitt! Plus on visite de producteurs, plus on les soutient et plus on récolte de «Locaux dollars».



0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine