Au Maroc, sur la route du Rose Trip

13 Mar 2019 par Équipe VÉRO
Catégories : Voyage

À la recherche d’un beau et grand défi à relever? On a participé à un trek dans le désert marocain, un nouveau concept de voyage expérientiel très prisé.

Novembre 2018. Direction Merzouga, une région du désert bien connue au Maroc pour ses paysages à couper le souffle. Désertours, qui compte plus de 30 ans d’expertise en tourisme sportif et aventurier, nous y emmène pour participer au trek d’orientation 100 % féminin et solidaire Rose Trip. Retour sur nos impressions.

Un environnement hors du commun

Cette randonnée en trois étapes échelonnées sur trois jours – autour de 18 km par boucle pour la catégorie Open et de 23 km pour la catégorie Experte – nous entraîne dans des espaces aux reliefs diversifiés et des sites à couper le souffle. Les paysages qui défilent nous laissent sans voix! On a la chance de voir des roches fossilisées, des pierres rouges et bleues, des plaines rocailleuses, des montagnes et, bien sûr, des dunes, des dunes et encore des dunes. Le soleil de plomb est au rendez-vous: ça tombe bien, car au Québec en novembre, c’est toujours gris et sombre! Le soir, c’est plus frais, mais tout de même top confo dans notre tente montée pour nous et deux de nos amies trekkeuses.

Riche en émotion, vous dites?

Oui, il s’agit d’une expérience globale très riche en sensations. Le trek Rose Trip s’adresse à toute femme qui fait un minimum de sport pour se tenir en forme. Psitt! En novembre 2019, l’agence Désertours proposera trois catégories aux participantes: débutant, intermédiaire et expert. Durant le circuit, on se sent fatiguée, certes, mais aussi tellement ressourcée par cet énorme plein d’énergie! Et surtout, on est époustouflée par la beauté des lieux. L’ambiance du bivouac est conviviale et chaleureuse. La présence d’un prof de yoga, d’un podologue, d’un urgentologue et d’un ostéopathe a également de quoi nous rassurer. Si bien qu’au quatrième jour, il nous reste encore du souffle pour une marche solidaire organisée par l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en! Le défi consiste à grimper la plus haute dune de la région. Une chaîne humaine s’est alors spontanément formée afin d’aider les femmes à atteindre le sommet plutôt à pic. Un moment d’entraide inoubliable!

Un sentiment de dépassement

Je-l’ai-fait! Voilà ce qu’on se dit au terme de cette expérience transformatrice. Trois jours, plus de 65 km parcourus, ampoules aux pieds, avec des courbatures partout… Oui, mais la tête pleine de souvenirs indélébiles. Ressourcée? Et comment! Fière de moi? Complètement! Comme le dit Géraldine Rey, la créatrice du concept: «Allez vous perdre pour mieux vous retrouver!»

La période d’inscription pour l’édition 2019 du Rose Trip est déjà en cours. Comme les places sont limitées, on réserve vite la nôtre! desertours.fr

À lire aussi:

10 destinations les plus populaires chez les Milleniaux

Thaïlande: conseils pour voyager avec des intolérances alimentaires

8 destinations à explorer en solo

Merci à MEC pour les t-shirts de randonnée, le sac de couchage en plume d’oie Talon Light (hyper confortable) et le sac à dos Swift 25 de Gregory. Merci aussi à Atmosphère pour les chaussures de randonnée Contagrip de Salomon et un sac à dos de voyage d’Osprey.

Photos: Désertours et Sandrine Dahan



Catégories : Voyage
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine