Planet Hollywood Cancun : Un tout-inclus au banc d’essai

planet-hollywood-resort
10 Nov 2021 par Carolyne Parent
Catégories : MSN / Véro-Article / Voyage
Icon

À Cancun, au Mexique, le nouvel hôtel tout-inclus Planet Hollywood nous fait une offre irrésistible: dérouler pour nous le tapis rouge qu’on y séjourne en couple ou en famille. Je l’ai pris au mot et j’ai joué (un peu) à la diva pour le tester!

Star de quelques soirs

Luxe, luxe et re-luxe. Depuis quelques années, voilà l’idée maîtresse derrière l’offre de la plupart des gros hôtels tout-inclus du Sud. Mais entre vous et moi, c’est un objectif difficile à atteindre par tout établissement comptant plusieurs centaines de chambres. Vous connaissez le dicton: dans les petits pots les meilleurs onguents…

Or Planet Hollywood Cancun (PH pour ses fans) mise sur tout autre chose pour nous séduire. Un indice? Son slogan: Vacation Like a Star (ou vivez des vacances de star). Il fallait y penser: qui n’a pas envie de se faire traiter aux petits oignons comme une vedette (et tout spécialement maintenant, après 20 mois de pandémie)?

Inauguré en janvier dernier, cet hôtel, exclusif à Vacances Sunwing et membre de l’Autograph Collection by Marriott, comme Humaniti, à Montréal, est situé à une heure de route de Cancún, sur la Costa Mujeres, un bout de côte qui tire son nom d’Isla Mujeres, ancrée au large. Il comprend en tout 1028 suites luxueuses (évidemment!) réparties en deux enclaves: familiale et pour adultes seulement. Dans cette dernière, l’Adult Scene, on trouve 380 suites et deux restaurants exclusifs.

Décliné dans les espaces privés et publics (du spa à la disco jusqu’aux restos), le thème hollywoodien permet tout plein de clins d’oeil amusants. En tous cas, moi, c’est la première fois que je suis applaudie à tout rompre par le personnel de la réception de l’hôtel où je débarque! Ne manquaient que les paparazzi, mais… ça pourrait venir! m’a dit en riant le directeur général de l’hôtel, Jonathan Iriarte.

Un autre clin d’œil intéressant est la présence de plus de 80 items en lien avec des films qu’on a aimés, tels des costumes tirés de Hunger Games, Mémoires d’une geisha et la robe portée par Nicole Kidman alias Satine dans Moulin Rouge. La pièce maîtresse de la collection? Le bolide de Fast and Furious: il trône dans le hall d’entrée.

Même le nom des catégories de suites fait référence à l’univers du cinéma, la plus spacieuse de toutes s’appelant Producer. Et avec une piscine privée, c’est encore mieux, pas vrai?

Appelez mon agent…

Si nous sommes ici tous des A-listers, en choisissant la Star Class on accède à certains privilèges (lounge et club de plage attitrés, entre autres) de même qu’aux services d’un agent qui effectue pour nous nos réservations au restaurant (il y en a 13, dont deux réservés aux adultes) et ailleurs. «Mon» Carlos parlait un excellent français, et il a eu le chic de réserver mon accès d’hydrothérapie au spa, un privilège de la Star Class, de stocker mon mini bar selon mes désirs et de me procurer du lait pour mon café matinal.

Du côté de la section familiale, les enfants sont particulièrement gâtés avec le club Stars pour les 3 à 12 ans, une piscine peuplée de «dinosaures», des glissades d’eau, un cinéma qui présente aussi des films pour eux et un centre de jeu qui met à leur disposition des trampolines et des simulateurs de jeux (hockey, baseball, soccer). Et si jamais des parents avaient envie de souper en tête-à-tête un soir, ils pourraient obtenir les services d’une gardienne.

En famille, on joue au mini-golf, on se laisse porter par le courant d’une «rivière» qui sillonne une partie du vaste jardin, on teste nos talents de surfer grâce à un simulateur de vagues et on profite de la plage, un long ruban de «farine» qui s’étire à perte de vue. (Des algues? Pas du tout ou alors si peu lors de ma visite, au début de novembre.)

Le soir, spectacles et animations sont au programme dont une sympathique «fête silencieuse». (On a dansé sous les étoiles sur la musique de l’une des trois chaînes que captait le casque d’écoute qu’on nous avait prêté.)

Au cours de notre séjour, on pourrait aussi vouloir faire une excursion ou deux. Le resort en propose plusieurs, dont une journée en catamaran, qui comprend un arrêt pour faire un peu de plongée en apnée et un autre, sur une plage d’Isla Mujeres, pour pique-niquer. Cela dit, soyez prévenus: il pourrait être très, très difficile de quitter cette planète-là…

Dispositions «covidiennes»

  • Pour entrer au Mexique, nul besoin d’être vacciné et nul besoin d’un résultat négatif à un test de dépistage.
  • Là-bas, le taux maximal d’occupation hôtelière en temps «covidien» est de 80%. De plus, PH s’en tient à une capacité maximale de 60% dans ses lieux publics intérieurs, et le port du masque va alors de soi.
  • Un peu partout des panneaux nous rappellent de respecter les consignes sanitaires.
  • Le test PCR obligatoire pour rentrer au Canada se fait à l’hôtel même et coûte 90 $US. Il est requis pour les enfants de 5 ans et plus.
  • Une couverture médicale COVID-19 gratuite est offerte avec la plupart des forfaits vacances tout inclus qui comprennent les vols avec Sunwing Airlines et sont réservés d’ici au 6 décembre 2021 pour des départs d’ici au 30 avril 2022

La mini crisette de la diva au bar: «Quoi, vous n’avez pas de Kahlua (une liqueur de café 100% locale) pour préparer mon cocktail mexicain préféré?!» Faut croire que le Kahlua-soda sur glace n’est pas une boisson de star. Je l’ai pris avec un grain de sel… et une rasade de tequila!

Carolyne Parent était l’invitée de Vacances Sunwing.

 

À lire aussi : 

Photos: Gracieuseté Blue Diamond Resort 



Catégories : MSN / Véro-Article / Voyage
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine