Vacances gastronomiques : prendre la route pour manger (Partie 1)

12 Avr 2021 par Carolyne Parent
Catégories : Cuisine / MSN / Voyage
Icon

Aux beaux jours, découvrons certaines des spécialités culinaires qui font la fierté de nos régions!

En 2019, 71% des voyageurs du monde entier (69 % des Canadiens) estimaient que manger des produits locaux était important pour eux lorsqu’ils étaient en vacances, selon un sondage réalisé par Booking.com auprès de 22 000 répondants internationaux. Que voilà une bonne nouvelle pour tous, les acteurs de l’industrie comme les gourmands! Aussi, alimentons notre curiosité des saveurs de chez nous en explorant ces bonnes adresses.

Dans les Cantons-de-l’Est…

Vignoble de la Bauge

 

À une heure de route de Montréal, le Vignoble de la Bauge, à Brigham, est une superbe destination à visiter en famille. Euh… des enfants dans un établissement vinicole? Oui, car il s’agit également d’une ferme d’élevage. Bonjour, sangliers, cerfs, lamas, alpagas, moutons, yaks, alouette, qu’on peut observer au fil d’un sentier pédestre. Fait intéressant, le vignoble, en transition bio, met à contribution certains de ses petits animaux : certains le désherbent et en aèrent le sol ; d’autres se nourrissent d’insectes nuisibles à la vigne. Dans la grange centenaire, on se procure mousses, terrines et saucissons concoctés avec le gibier de la ferme. Sur la terrasse, on déguste bons vins et bouchées dans le respect des consignes sanitaires (vraisemblablement à partir du 24 juin prochain). Sur fond de paysage champêtre, on peut aussi pique-niquer, des tables étant mises à notre disposition. Oh, les délicieux moments en perspective!

Sophie Gélinas

 

Bon à savoir : ce vignoble fait partie de la pittoresque Route des vins de la région Brome-Missisquoi.

Dans Lanaudière…

Myriam_Baril-Tessier

Halte-là au magasin de l’Abbaye Val Notre-Dame, à Saint-Jean-de-Matha! Les moines trappistes le stockent allègrement de leur caramel salé, chocolats, gâteaux et délices aux saveurs de la forêt, comme le sirop de sapin. Miam! Jusqu’en octobre, faisons d’une pierre deux coups, soit shopping et randonnée autonome jusqu’au sommet de la montagne Coupée. Aussi, en juillet, en août et en septembre, l’Abbaye propose des promenades commentées dans le verger du domaine et en forêt. À noter : le Magasin de l’Abbaye Val Notre-Dame fait partie des circuits agrotouristiques « Goûtez Lanaudière ».

Tourisme Lanaudière / Myriam_Baril-Tessier

Dans Charlevoix…

Tourisme Charlevoix_TheRollingVanCreative

Voguons vers l’Isle-aux-Coudres avec nos vélos via le traversier (en opération dans le respect des consignes, et gratuit) au départ de Saint-Joseph-de-la-Rive. Notre mission : savourer le « pâté croche » de la boulangerie Bouchard. De quoi s’agit-il? D’un pâté souvent fait de porc et de veau, parfois de saumon ou végé, en forme d’empanada, aussi savoureux que son histoire. En effet, selon la légende, le pâté rond que les insulaires emportaient autrefois avec eux finissait toujours par s’abîmer dans leur canot avant qu’ils ne gagnent la rive. Les cuisinières coudriloises en ont donc adapté la forme! Une autre spécialité, sucrée celle-là, est le biscuit à Yvonnie, une galette à la gelée de prune préparée selon une recette familiale. Mais avant de nous régaler, 23 km de piste cyclable faisant le tour de l’île nous attendent, plus une quinzaine d’autres pour gagner des points de vue ouf! Pour d’autres propositions qui font saliver, on prend la Route des saveurs charlevoisiennes.

Charlevoix ©Route des Saveurs, Francis Gagnon

Des « souvenirs » comestibles

Au Japon, il est absolument impensable de voyager sans rapporter de la région où on séjourne une spécialité culinaire qu’on offrira aux parents, amis, collègues de travail et, surtout, au patron! Revenir de voyage, qu’il soit régional ou international, les mains vides serait, pour un Japonais, proprement honteux. Cette coutume, l’omiyage, charmante en elle-même, a aussi un grand mérite : elle permet à une multitude de petits producteurs à travers l’archipel de bien vivre et assure la pérennité des recettes et des traditions. Et si on l’adoptait?

Carolyne Parent

Poursuivons notre virée gustative, cette fois du côté du Saguenay-Lac-Saint-Jean et du Québec maritime avec la partie 2 des Vacances gastronomiques!

À lire aussi : 

Photo principale : Sophie Gélinas



Catégories : Cuisine / MSN / Voyage
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine