Voyage familial en Angleterre : Londres en 10 bons plans

vacances-londres
16 Mai 2022 par Carolyne Parent
Catégories : Famille / MSN / Véro-Article / Voyage
Icon

L’été s’annonce festif dans la capitale anglaise alors que le Royaume-Uni célèbre le jubilé de platine de la reine Elizabeth II, soit ses 70 ans de règne.

Tour d’horizon d’activités à faire en famille dans le cadre d’un séjour londonien. (Euh, oui, il y a autre chose à faire que monter à bord du London Eye!)

Et si on commençait par s’orienter?

La route 453

Tout le monde à bord d’un bus à impériale – et au pont supérieur s’il vous plaît –avec les «locaux»! Ce trajet (grosso modo entre les stations de métro Elephant & Castle et Marylebone) passe par un bon nombre de sites d’intérêt comme Trafalgar Square, Piccadilly Circus et Oxford Circus. Une bonne façon de prendre le pouls de la ville sans se fatiguer!

1 ROUTE Créd VisitBritain/Kiyoshi Sakasai

Crédit : visitbritain.com –  Kiyoshi Sakasai 

Le palais de Buckingham, la garde et les écuries royales

Se déroulant devant le palais, la relève de la garde fait toujours son petit effet chez les petits comme chez les grands. Elle a lieu à 11 heures tous les lundis, mercredis, vendredis et dimanches, selon la météo (vérifions l’horaire avant de nous rendre).

Il est néanmoins préférable d’arriver autour de 10h15 pour dénicher un bon poste d’observation, car l’ancienne garde se rassemble dans la cour vers 10h30. Celle du palais Saint-James l’y rejoint 15 minutes plus tard. La nouvelle garde, elle, arrive ensuite. (Si on rate l’événement à Londres, on pourra se reprendre à Windsor, où on fera un saut, voir plus bas.)

Rouvertes au public pour le jubilé, les écuries royales proposent une belle visite. On y voit des chevaux, les enfants apprennent à harnacher un poney en bois, on y admire de somptueux carrosses royaux (et on monte à bord d’une réplique de l’un d’eux), on s’habille en valet de pied dans une livrée spéciale pour adultes et enfants, bref, pas mal de moments de plaisir sont au programme!

 Palais Crédit Carolyne Parent

Crédit : Carolyne Parent

La Tour de Londres et Superbloom

Ce printemps, 20 millions de graines de fleurs ont été plantées dans la douve entourant la forteresse de William le Conquérant. Du 1er juin au 18 septembre, on aura ainsi droit à une mosaïque florale qui en mettra plein la vue, Superbloom, à laquelle on pourra même accéder par une glissoire!

Ensuite, place à la découverte de l’enceinte, où on peut facilement passer une demi-journée. Joyaux de la Couronne (sceptres, tiares, couronnes serties de pierres précieuses et de certains des plus gros diamants du monde), armures rutilantes, donjon, place des exécutions (Anne Boylen et Catherine Howard, deux épouses de Henri VIII, y ont été décapitées) : il y a plein à voir pour tous!

On souhaite faire une pause, hum!, réjouissante? Allons voir les corbeaux! Selon la légende, la monarchie s’écroulera le jour où ils quitteront les parterres de la Tour. (Non, je ne vous dirai pas comment il se fait qu’ils ne les désertent pas ni ce qu’on leur donne à manger…)

3 Tour de Londres Créd Carolyne Parent

Crédit : Carolyne Parent 

De grands défilés

Les festivités du jubilé auront lieu du 2 au 5 juin, et les défilés d’ouverture (Trooping the Colour) et de fermeture (Platimum Jubilee Pageant) s’annoncent grandioses! Le premier est une cérémonie formelle qui célèbre l’anniversaire de naissance de la reine (elle fête deux fois, étant née un 21 avril) et le second sera carnavalesque et… dense puisqu’il tentera de résumer ses 70 ans de règne. Tous deux se dérouleront sur The Mall, cette grande avenue qui mène au palais.

5 Défilés Crédit London & Partners

Crédit : London & Partners

En croisière sur la Tamise

Pour un autre point de vue sur la capitale, on prend le bus fluvial (RB)!

5 Croisière Tamise Crédit London & Partners

Crédit : London & Partners 

Beatrix Potter au Victoria & Albert Museum

Mlle Potter était la «maman» de Pierre Lapin, un des adorables personnages de ses contes pour enfants. Créés au début du XXe siècle, ses 28 récits se sont vendus à plus de 250 millions d’exemplaires! À l’époque, ils se distinguaient par la précision scientifique de ses dessins à saveur naturaliste. C’est son monde, doux comme une aquarelle, qu’on explore au fil de cette exposition qui raconte sa vie et montre ses esquisses, des photos. Cette charmante parenthèse pourrait être bienvenue au cours de ce séjour trépidant et qui sait, peut-être inspirera-t-elle même une nouvelle passion chez l’un des nôtres!

 

6 Beatrix (musée) Créd VisitBritain/Andrew Pickett

Crédit : visitbritain.com – Andrew Pickett 

Le Coal Drops Yard

Du côté de King’s Cross, un ancien dépôt de charbon a été réhabilité par le studio Thomas Heatherwick, également le créateur de la tour sculpturale The Vessel, à New York. On y trouve des boutiques, des restaurants, des expositions en plein air, un marché, des gradins où casser la croûte au bord d’un canal, des jeux d’eau pour se rafraîchir, bref, c’est un lieu chouette à découvrir! Et puis, on peut y faire un brin de shopping pendant que papa s’occupe des mousses…

7 Coal Drops Yard. Créd. John Sturrock.

Crédit : John Sturrock 

Au resto ou pas…

Où manger en famille à Londres sans que cela nous coûte les yeux de la tête et le nez avec? Le midi, chez Wagamama : les plats de ramen sont savoureux et nourrissants. En faisant provision de sandwichs et de salades tout sauf ordinaires chez Marks & Spencer Simply Food, à nous le super pique-nique du côté, par exemple, de Little Venice et Rembrandt Gardens, en bordure du Regent’s canal! Les marchés publics, comme Camden Market, sont aussi d’excellentes options, et il y en a dans plusieurs quartiers. Idem pour les foires alimentaires tel Kingly Court, à Carnaby (sur la photo). Un resto familial très aimé localement pour sa déco ludique et ses menus pour enfants est Giraffe. Enfin, côté cuisine indienne, puisque c’est à Londres qu’on trouve les meilleures adresses hors Inde, cap sur l’une des adresses de la chaîne Dishoom! Déjà, le nom, une onomatopée de BD qui évoque un coup de poing, est rigolo. L’aménagement intérieur, qui rappelle les cafés du Bombay d’autrefois, est particulièrement attrayant. Et les plats, à partager, sont délicieux.

8 Au resto ou pas Créd Carolyne Pare

Crédit : Carolyne Parent 

Le château de Windsor

Au départ de la capitale, une petite heure de train nous mène dans cette charmante bourgade que traverse la Tamise et qui s’explore très bien à pied. Y vit en permanence maintenant la reine Elizabeth II en son château, dont on peut visiter les appartements d’État. (De juin à septembre, on y exposera d’ailleurs la robe que Sa Majesté a portée lors de son couronnement, il y a 70 ans.)

Fondé par Guillaume le Conquérant au XIe siècle (tout comme la Tour de Londres), c’est le plus vieux et le plus vaste château habité au monde. Ceinturé de douves, l’ensemble est vraiment impressionnant!

À voir sans faute: la maison de poupées de la reine Mary, la grand-mère de la souveraine actuelle. Œuvre d’art plus que jouet, cette maquette à l’échelle 1/12, présentée à l’Exposition impériale Britannique, en 1924, se voulait un condensé du savoir-faire national. Ciel, la maison a jusqu’à l’eau courante!

 

9 Windsor Créd Carolyne Parent

Crédit : Carolyne Parent 

La chapelle Saint-Georges, où sont célébrés les mariages royaux, vaut aussi le coup d’œil.

Cette visite nous ayant ouvert l’appétit, attablons-nous en ville, au Castle Hotel Windsor, le temps d’un thé du jubilé exquis. (Il y a aussi un menu thé pour enfants, yé!) Avant de reprendre le train, on pourrait se balader sur la promenade qui longe le fleuve, histoire de voir les cygnes de près.

Hors de la boîte…

Dix événements et installations à grande échelle seront présentés cet été dans le royaume afin de souligner la créativité britannique. Réunis sous le nom d’UNBOXED : Creativity in the UK, ils soulignent l’innovation scientifique, artistique, culturelle et technologique. À Londres, l’expérience immersive Dreamachine (du 10 mai au 24 juillet, au marché public de Woolwich, réservé aux 18 ans et plus) explore le potentiel de notre esprit. Intrigant! L’installation pour tous See Monster, à Weston-super-Mare (deux heures et demie en train de la capitale) semble également décoiffante!

 

Bon à savoir

Depuis plusieurs semaines déjà, le port du couvre-visage n’est plus obligatoire au Royaume-Uni. Il demeure toutefois grandement recommandé dans les transports publics.

À mettre dans son sac à dos : le guide Lonely Planet L’Essentiel de l’Angleterre et du Pays de Galles (juin 2019) pour en apprendre un peu plus sur la destination et se donner d’autres bonnes idées de séjour!

À consulter : Visit Britain et Visit London



Catégories : Famille / MSN / Véro-Article / Voyage
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine